Stage Kien

Stage Kien

SAMEDI 8 JANVIER

14h30-19h

 

Jours
Heures
Minutes
Secondes
Jours
Heures
Minutes
Secondes

Maître invité

Jiaoshe Jonathan Ricci

Instructeur de l’école du Phénix

  • Initiation au Kien (Nunchaku) ou fléau à deux sections
  • Enchaînements & routines

Popularisé par les films de Bruce Lee, le Nunchaku (ou Kien : fléau à deux sections) est de base un outil servant à décortiquer le riz.

L'île d'Okinawa en fut le meilleur exemple de son détournement en tant qu'arme de défense face à l'invasion Chinoise et Japonaise. Démuni de leurs armes, leur seul moyen de se défendre fut leurs propres outils agricoles.

Il existe différents modèles de Nunchaku, souvent adaptés à la morphologie et au style du pratiquant. Néanmoins, deux ressortent plus particulièrement : le Nunchaku Japonais et le Nunchaku Chinois que l'on nommera Kien.

Quelles différences ?

Les deux sections du Nunchaku Japonais sont généralement faites de bois, reliées avec une corde par ce qu'on appelle le nœud d'Okinawa. L’espace qui sépare les deux sections est relativement court. Le maniement sera plus franc et plus direct.

Les deux sections du Kien Chinois sont faites de bois ou de métal de taille plus petite que le Nunchaku. Reliées par une chaîne, l'espace qui les sépare est beaucoup plus grand et des anneaux en fer peuvent être ajoutés à la chaîne pour modifier le centre de gravité et ainsi garder un équilibre lors du maniement. Le style sera plus circulaire et plus ample.

Très peu sollicité par les pratiquants d'art martiaux chinois, il est cependant utile d'en apprendre les routines pour renforcer sa dextérité et sa confiance en soi.


Une technique mal exécutée et c'est le Kien qui se retourne contre soi.